Rencontre avec le Président de la fondation 1890 - Didier Fischer, le rassembleur


Interview réalisée pour le cahier du Cercle des Dirigeants d'Entreprises du magazine l'Extension Diamant alpin octobre ¦ novembre 2018.


Présentation de la fondation 1890

De gauche à droite :

Didier Fischer - Président de la fondation 1890, Christophe Stucki - CEO du Genève Servette Hockey Club , Constantin Georges - CEO du Genève Servette Football Club et Alain Studer, Directeur Sportif du Genève Servette Rugby Club.


1. Vous êtes le Président de la Fondation 1890, pouvez-vous nous la présenter ?

La Fondation 1890 a pour but la promotion du sport ainsi que de la formation sportive de la jeunesse. Elle a été fondée en 2015 et reçoit des fonds de divers mécènes privés, de Fondations ou d’institutions. Elle est aujourd’hui l’unique actionnaire du Servette Football Club (yc du Servette Chênois Féminin et du Servette eSport), du Genève Servette Hockey Club et est très proche du Servette Rugby Club. Elle joue son rôle d’actionnaire et de bailleur de fonds, elle soutient les actions et les projets présentés par les Conseils d’administration ou les Comités des Clubs dont elle est actionnaire ou proche.


2. Vous réunissez les 3 clubs du servette ¦ Football ¦ Rugby ¦ Hockey ¦ sous une même entité, quelles sont les avantages d’une telle organisation ?


Avant de parler d’avantages, il y a une volonté : soutenir et protéger les structures de sports populaires genevois qui pratiquent la formation des jeunes.

L’avantage d’avoir un actionnaire commun est sans aucun doute une forme de stabilité, ainsi qu’une ligne de conduite définie et connue. Il y a ensuite les avantages liés à des économies d’échelle pour les activités qui sont communes à chaque sport, à l’augmentation de la performance dans les actions entreprises et à une chaîne de prises de décision court


3. Y-aurait-il par ailleurs des inconvénients ?

Certainement mais nous ne les avons pas encore identifiés… Blague à part, ce qui est évident et qui ne constitue pas un inconvénient en tant que tel mais revêt plutôt la couleur de résistances naturelles, c’est la défense du pré carré de chaque club, la difficulté de bien comprendre la réalité des autres. Chaque sport, chaque Club dispose de son propre ADN, de ses combats à mener, de sa mentalité. La difficulté relève du bon dosage entre maintenir l’esprit du Club et partager avec les autres Clubs.


4. Vous avez beaucoup insisté lors de votre conférence, sur la formation, quelle est l’approche de la Fondation 1890 sur cette dimension au sein des divers clubs ?


La réalité des faits l’emporte sur toutes les théories : 1 franc investit dans le sport correspond à 10 francs économisés dans les programmes d’intégration sociale. Le sport est le meilleur allié d’une communauté car il apporte, dans un cadre ludique, social, convivial et compétitif l’enseignement de valeurs nécessaires au plein épanouissement de l’individu dans le groupe. Pour que les jeunes soient attirés par un parcours de formation sportive, il faut une équipe phare qui les inspire. C’est pourquoi la Fondation 1890 soutient également les équipes premières des Clubs. La Fondation 1890 demande aussi aux Directions des Clubs d’inspirer des comportements exemplaires auprès des joueurs et joueuses professionnels, d’être très exigeants en matière de recrutement des éducateurs et des entraîneurs.

5. Comment cela s’articule-t-il au quotidien ?


Dans la semaine, ce ne sont pas moins de 540 juniors qui s’entraînent en portant un maillot grenat (juniors foot garçons et filles, juniors hockey et juniors rugby). Cela représente une organisation très précise, une logistique compliquée notamment pour l’utilisation des terrains et de la glace. Cela signifie aussi pas moins de 45 éducateurs / entraîneurs qui se donnent sans compter pour révéler le meilleur de chaque individu et pour, bien souvent, créer les relais entre le junior et son environnement direct, à l’école, en formation ou à la maison.

6. Quels sont vos objectifs pour chaque club pour cette saison 2018 / 2019 ?

Les objectifs pour les Clubs sont fixés par les directions des Clubs. La Fondation 1890 accompagne et soutient les Clubs. En dehors de la relation formelle avec les Clubs, je souhaite que chaque Club construise son avenir dans la sérénité et avec l’ambition d’être le meilleur !


7. Quelle est la question que vous souhaiteriez que l’on vous pose ? et la réponse que vous aimeriez y apporter

Etait-ce difficile de gagner tous les titres nationaux dans chaque sport ?

Oui


8. Et celle que vous ne souhaiteriez pas que l’on vous pose ? nous vous faisons grâce de la réponse

Quand les trois Clubs seront-ils champions nationaux ?


9. Si vous aviez un mot pour définir le Cercle des Dirigeants d’Entreprises ?

Trop difficile en 1 mot, essayons en 3 : nécessaire, convivial et pragmatique !



#Cercledesdirigeantsd'entreprises #CDE

#networking #réseauprofessionnel #Cerclededirigeants #réseautage

© 2018 by Le Cercle des Dirigeants des Entreprises

Politique de confidentialité

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône

Rue François Dussaud, 17 -  1227 Les Acacias |  

| Tel: +41(0)22.738.39.38 | info@cdebusiness.com